Posts tagged ‘portage’

La dimension sociale du portage à domicile.

A l’occasion de mon stage effectué actuellement à la médiathèque de Saint-Raphaël, j’ai eu l’occasion de m’intéresser aux services de portage à domicile dans les bibliothèques. En 2005, il y avait 827 bibliothèques offrant ce service pour la même année 4213 bibliothèques territoriales au sens donné par Feu la Direction du livre et de la lecture. Je n’ai pas trouvé de données plus récentes. Les synthèses sur les rapports annuels sur les bibliothèques se font de nos jours rares..

J’aurais pu m’intéresser aux formes partenariales mises en place assez diverses : association à Lyon, organisme de services à domicile à Reims, service civique volontaire à Paris mais je me suis arrêté sur la forme que prend la médiation dans un service pris en charge de manière totale  par la bibliothèque.
C’est-à-dire que presque 20 % des bibliothèques offraient ce service ! Je ne suis pas spécialiste en prospective mais je suppute que le nombre de services de ce genre a augmenté en cinq ans.
Le portage répond à plusieurs problématiques liées à la bibliothèque publique telles que la desserte d’un territoire vaste mais surtout la question de l’accès à la bibliothèque pour les publics empêchés. Dans les faits, ce sont principalement les personnes âgées qui sont les publics-cibles. Les publics handicapés sont un peu laissé de côté parce que moins nombreux et parfois moins lisibles sur le territoire. Ce qui est parfois regrettable mais s’explique également par un autre facteur sur lequel nous allons revenir.On est dans une logique de proximité qui était également en filigrane du programme des Ruches qui mettait en avant l’importance du service et de l’accueil (42% de la surface) dans des structures de petite taille. La dimension sociale y est bien sûr indéniable.

Quand on parle de dimension sociale de la bibliothèque, s’entrecoupent plusieurs domaines :
-dimension sociale des pratiques culturelles (adaptation aux pratiques culturelles avec par exemple le prêt de de wii à montpellier ou le jeu Dofus activement pratiqué en PACA, fin de l’élitisme).
-enjeux sociaux (services de formation et d’autoformation, hors-les-murs).
-La bibliothèque comme lieu de sociabilisation (Le collaboratif, la fin du silence, l’appropriation de la bibliothèque, la rencontre avec le voisin).

Le portage intègre les deux dernières dimensions. L’impossibilité de se déplacer, on le sait, peut engendrer l’isolement tant physique en territoire rural que social. C’est là où, parfois même malgré elle, la bibliothèque remplit de nouvelles fonctions. Pour connaître les goûts de l’usager, répondre de manière satisfaisante à ses goûts, le bibliothécaire doit rencontrer la personne chez elle. Cette activité nécessite du temps important, les attentes n’étant pas parfois clairement exprimées ou définies. Le bibliothécaire y est également dans le propositionnel, dans la médiation à laquelle il est le plus couramment habitué. C’est réellement un échange. Ces rencontres peuvent prendre un quart d’heure, 30 minutes, 3/4 d’heures. Mais c’est une autre dimension qui prend forme, qui s’imbrique à la médiation autour du livre. Cette médiation est totalement individuelle et se fait à domicile. Le bibliothécaire est une visite, la personne accepte d’ouvrir sa porte sur son chez-soi, sur son intimité. Il y a donc un dialogue, une création de lien social. Le bibliothécaire entre dans le quotidien de la personne, rythme celui-là. Il y a une confiance qui est établie, facilitée par le caractère institutionnel de la bibliothèque. Ainsi, l’agent pourra se retrouver à chercher dans le logement les documents perdus.

La médiation se poursuit bien sûr à un autre moment essentiel dans le choix des ouvrages qui seront amenés la fois suivante.

Cette dimension de lien social est bien sûr dans n’importe quelle bibliothèque et notamment ses services de Hors-Les-Murs. Mais je trouve qu’ici, peut-être que je me trompe,  cette dimension saute aux yeux plus pour que d’autres services. Il faut une personne au moral fort parce que des attachements peuvent se créer et des décès subvenir. Il faut de plus avoir une bonne connaissance de son territoire pour aiguillonner la personne vers un CCAS, tel service administratif etc. pour pouvoir éviter d’outrepasser ses compétences.
Ainsi, les nombreuses bibliothèques qui proposent ce service savent que le potentiel du service est fort. Ce sont des services qui marchent très bien très souvent mais qui demandent des moyens humains importants et amènent à limiter la communication sur le service sous peine d’être débordé. Dans ce cadre, alors qu’il a des potentialités, le service de portage peut difficilement devenir un service de masse au profit peut-être d’un service de qualité. Et c’est notamment pour ça que les publics handicapés physiques hors personnes âgées sont souvent moins considérés.

Il s’agit actuellement de créer une complémentarité entre le portage à domicile physique et le portage à domicile virtuel ! Les services de livres numériques via très souvent Numilog et dans une moindre mesure publie.net, les services de streaming musicaux et vidéos sont l’exemple typique d’une bibliothèque à domicile. Les services à distance permettent ainsi d’être un élément moteur d’intégration des publics empêchés dans la lecture publique comme nous le montre le fameux exemple de la Bibliothèque Numérique du Handicap développée par Alain Patez. Une complémentarité se crée et doit continuer à se développer entre ces deux services pour amener à un croisement et à un entrecroisement des services parce que l’on n’est pas encore dans le tout dématérialisé. Cette complémentarité amènerait à toucher à des publics différents (beaucoup de personnes âgées ne sont pas à l’heure du numérique) mais la communication réciproque peut amener des publics différents à emprunter des documents différents sur des supports différents.

Pour approfondir :

Un mémoire sur Handicap et bibliothèque.

Un article d’Elisabeth Dousset, conservatrice, sur la mise en place du service de portage à Bourges.

Une journée d’études sur le sujet en Champagne-Ardennes.

16 avril 2010 at 18 h 47 mi 3 commentaires


Fichier hébergé par Archive-Host.com

RSS Le nectar du bouillon des bibliobsédés

Mes signets sur Delicious

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Joignez-vous à 4 followers


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.